Présentation

  • : Le blog de Yannick Nédélec
  • Le blog de Yannick Nédélec
  • : Fables contemporaines originales, humoristiques ou philosophiques, présentation du spectacle "La revanche du corbeau". Autres spectacles de Yannick Nédélec.
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Que mes paroles s'envolent !

Les cahiers pour les brouillons, les livres pour fixer les choses, mais la scène pour transmettre et partager !

Parce que je veux être un artiste qui travaille sans filet, parce que j'aime la magie du spectacle et le rire du public, je ne conçois pas que mes écrits restent seulement des écrits. Et parce que je suis comédien autant qu'écrivain, je vous propose de flâner entre La revanche du corbeau, Slam à la maison, Inspiré ? Soufflez !, et même Mon suicide.

Slam-visuel1SLAM  Visuel-1.jpg FABLES

Suicide-Photo1THEATRE

 

Et puis, pour l'amusement, il y a aussi la rubrique des anagrammes politiques !  


Contact : yannedel@club-internet.fr


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Champion de France de slam !!!

Etonnant, non ?

Pour la plupart des gens, le slam de poésie est lié plus ou moins au rap, au hip-hop, à une forme de culture orale vaguement underground. A la rigueur, quand le slam réussit à accrocher les lettres de noblesse de la médiatisation, on pense à Grand Corps Malade. Mais on ne pense jamais à un fabuliste ! Alors il s'est passé un événement tout de même un peu insolite lors de la finale de la Coupe de la Ligue Slam de France : un fabuliste a été couronné !

Ce qui prouve deux choses : d'abord que le slam est un mouvement de poésie orale complètement ouvert à tous les styles, et que oui oui oui décidément la fable n'est pas un art poussiéreux réservé aux adorateurs de La Fontaine ! La fable peut enthousiasmer un vaste public, des professeurs de français à la retraite jusqu'aux jeunes rebelles à capuches et casquettes ! Des thèmes humains éternels ou des sujets d'actualité sociale, écrits avec finesse et malice, et dits avec humour et conviction : la recette est gagnante !

J'ai donc été affublé pour un an du drôle de titre de "champion de France de slam". Je n'ai pas encore très bien compris comment on pouvait à coup sûr décréter qu'un poète était "meilleur" qu'un autre, tellement les genres sont différents, mais profitons peut-être de cette reconnaissance pour redonner un coup de pouce à mes fables ! Si quelques directeurs de théâtre se montrent maintenant un peu plus curieux et confiants... Si vous-même, lecteur, avez envie de lancer une invitation presque prestigieuse pour une soirée de spectacle à domicile !...

En tout cas, allez voir sur le site de la Ligue Slam de France, et n'hésitez pas à aller découvrir d'excitantes soirées de poésie si vous en repérez dans un bar près de chez vous !

Slam2

Marc Smith, poète américain, fondateur du slam à Chicago en 1986,

remet la médaille d'or à Yannick Nédélec, champion de France de slam 2011


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Auteur d’une dizaine de comédies, de sept spectacles d’humour, de quatre spectacles pour enfants, et même de trois comédies musicales, je revendique l’étiquette de fantaisiste. L'écriture précise et exigeante privilégie une forme humoristique au service d’un fond consistant, soulignant souvent l’incompatibilité entre les rêves des hommes et les réalités de leur société.

 

« De façon populaire captiver les monarques,

et de façon princière toucher les roturiers,

ce qui revient au même - faut-il qu'on le remarque ? -

voilà pour un artiste la vraie gloire du métier. »

 

 

Acteur ayant longtemps pratiqué le One Man Show (souvent primé dans des festivals nationaux d’humour), ancien élève de Jean-Laurent Cochet, je reviens à la scène en solo après quelques années théâtrales en compagnie de divers partenaires, notamment Laurent Priou pour six ans de succès avec le spectacle « Les coureurs ».

  programme.jpg


Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Visuel-1.jpg

    « Prêter à rire et donner à penser », tel est le credo de Yannick Nédélec. Et voilà bien une devise de fabuliste !

   La fable est un art merveilleux, où le conteur rejoint le poète, où l’humaniste se fait humoriste, où le dramaturge devient un peu clown. La fable est l’alliance idéale d’un fond consistant et d’une forme fantaisiste.

   Balayant les souvenirs de récitations scolaires, « La revanche du corbeau » renouvelle le genre. Ses fables modernes se savourent, comme des gourmandises de l’esprit, sans le moindre risque d’indigestion. On s’étonne, on jubile, on s’émeut, on s’émerveille avec des chameaux alcooliques, des hiboux lunatiques, du sel raciste ou des vis vertueuses. On se surprend à rire et réfléchir en même temps !

   S’il ne fallait un clin d’œil au maître La Fontaine, le spectacle pourrait s’appeler « Au bonheur des fables » !


 

Contact : yannedel@club-internet.fr


Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus